Etape 1

50 bateaux. 150 équipiers (au moins). Les yeux rougis du manque de sommeil. Enfin pas tous. D’autres sont rasés de près (chez les hommes ! et quelques femmes). Une légère brume est en suspension autour du bassin du port. L’eau est extrêment calme. Les gouelles se posent sur les mâts. Sur le ponton, là-bas, un petit déjeuner est servi grâcieusement aux lève-tôt. Et puis, c’est le départ. Le patron donne le signal et il pousse bruyamment chacun à embarquer. Ca gueule un peu mais c’est normal. Deux ou trois coups de corne de brume dans le jour qui se lève… C’est parti pour une navigation au calme.

Prochaine étape : une « pause » en mer pour casser la croûte.

0 comments

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>